S'identifier - S'inscrire - Contact
 

Nuage de mots-clés des articles


Archives par mois


 3rd part of the collective imagination - L'imagination Collective

"Chicken and egg" - quid of the descending innovation process vs the ascending one within Web 2.0?

  • Revgi
  • Lundi 28/05/2007
  • 15:39
  • Lu 1988 fois
  • Version imprimable
 

We are half way of this Technorati saga signed by  Technorati Technorati whereas last week "la fabrique du futur" was held in Technorati... I am going back to it as the central theme of "the ascending Technorati" process was clearly studied by numerous contributions and talented speakers; all of them highly stimulating and structured analysis but according to me missing today a crucial point... In fact, after the era of the descending Technorati (ie l' Technorati pushed from the top to the bottom of the structure) this community of experts http://www.lafabriquedufutur.org/ considers that we are now into the ascending Technorati (ie the flow in the oposite way from bottom to up, well almost)... And then, when I came back to the office, I talked about it to Nicolas and then without any surprise we shared this additional perspective... Blocking the rational over this ascending axis is nothing more than reflecting an industrial analysis where industrial assets would even impose volontary inertia to Technorati... there is a real need to write off traditionnal productive assets (such as tangible assets into financial statements). Therefore, it could be too easy to miss the fact that web 2.0 along with the Technorati enhances distributed Technorati (ie Technorati that can be ascending, descending, but mainly transverse being inside as much as outside of the Technorati, centripete and centrifuge as a kind ot "grid computing" network with Napster or even as a "nice parasite" of the worldwide telecommunication infrastructure with Skype etc.)... We will talk about it again but for the moment grabe the wealth of what is proposing Technorati via "tous cultural creative"... and be careful of not killing the Technorati inside the egg ! (to translate it just use the translation module on the top right of this Technorati with bablefish)

§         La poule et l’œuf "Cette tendance à la conception assistée par collaborateurs et consommateurs reste de notre point de vue paradoxale car pendant longtemps, le pilotage, l’émergence d’idées ou de concepts innovants et leur mise au point restaient de la compétence quasi exclusive des experts internes de l'entreprise [équipes de R&D, de marketing ou d’études principalement, soit un petit 20% des forces vives de l'entreprise en moyenne].

Le reste de l'entreprise et surtout le client-consommateur se bornaient alors, dans les processus d' Technorati traditionnels – et sans caricaturer- à donner un avis et juger des nouveaux concepts a posteriori, lors des phases d’études et de tests. Il ne serait pas venu à l’idée de les convier très en amont dans la dite conception [idée reçue : ‘’ un financier ou un consommateur ne sont pas créatifs, ce n’est pas leur rôle, ne leur demandons donc pas de participer à l’accouchement de nouvelles idées dont ils seront les premiers vecteurs ou utilisateurs…’’].

Résultat : les idées les plus innovantes et rupturistes étaient souvent tuées dans l’œuf, du simple fait que la ‘poule’ [autrement dit l’interne et le client] n’avait pas été impliquée en amont et rejetait par conséquent son rejeton. En clair, les idées qui auraient pu permettre à leurs auteurs [les entreprises et les marques] de mieux démontrer leur différence étaient ni plus ni moins avortées. D’où paradoxe à une époque où il devient de plus en plus crucial pour les marques de matérialiser leur valeur ajoutée [en particulier face à la montée en puissance du hard discount].

Ne pensez surtout pas que le Web 2.0 n’impactera que les consommateurs. Des entreprises telles qu' Technorati [à l’aide de ses innovations jams ou au travers de Technorati], Samsung [avec ses Technorati rooms], Danone [et ses marketplaces], Elli Lily [et son Innocentive], Procter & Gamble [et son Tremor], Société Générale [et ses innovacteurs], Total [et son processus Idea], Walt Disney Co. ou encore la banque Dresdner ainsi que des sites tels que www.salesforce.com ou www.facebook.com se servent d’ores et déjà du Web 2.0 comme outil de management de leurs communautés de collaborateurs.

Avec le Web 2.0, il se passe, en fait, la même chose que pour les entreprises en ce moment : là où le Web 1.0 était organisé autour de ‘pages’, le Web 2.0 est organisé autour de ‘gens’. Là où les entreprises raisonnaient ‘métiers’, elles commencent à penser leurs innovations autour ‘d’experts’ [situés dans le bac à sable qu’est l'entreprise, mais aussi en dehors de ce bac à sable].

§         Tous Cultural Creatives demain ?

UN NOUVEAU CONSOMMATEUR EMERGE

ACTIF ? CRITIQUE ? RESISTANT ?! mais surtout CREATIF !

Les applications disponibles sur Internet ont généré un fort besoin d'interaction. Le consommateur ne se satisfait plus d'une réception passive. Il souhaite agir, co-produire et pour tout dire exister. Qui sont ces consommateurs qui postent des commentaires, entretiennent des blogs, agissent en réseau, s’invitent dans la cuisine de l’' Technorati ? Les marques doivent-elles les craindre, les concilier, les utiliser ?

Le terme "Cultural Creatives"[1] a été promu par le sociologue américain Paul H. Ray afin d’illustrer les nouvelles tendances collectives à créer des contre-courants de pensées aux systèmes en place. Une sorte de résistance douce, par les idées, pour répondre aux idées assénées à tout va par les gouvernants quel qu’en soit la tendance. Le succès de cette approche toute récente est tel que des dizaines de milliers de contribution sont d’ores et déjà disponibles sur Technorati. Les Créatifs Culturels sont des personnalités capables de catalyser et assurer une symbiose entre différents courants, différentes alternatives à nos modes de vie, à nos façons de nous organiser. Ils symbolisent la réponse humaine à la systémique des machines. Aujourd’hui, un quart environ des citoyens américains vivrait d’ores et déjà dans un système de valeurs et de comportements complètement nouveaux, ouvert à l’environnement, à la sociabilité, aux "valeurs féminines" et au développement personnel.

L'Homme clé de l' Technorati, c’est vous et nous. La preuve : l’Homme de l'année 2006, pour le magazine Time, c'est ' Technorati' – VOUS – autrement dit, toutes les personnes qui créent et colportent du contenu sur le World Wide Web. Le Time a ainsi souhaité reconnaître dans la 'Person of the year' l'ensemble des 'citoyens de la nouvelle démocratie numérique'. " C'est une histoire de communauté et de collaboration sur une échelle jamais vue auparavant", peut-on lire dans le Time. Un nouveau système nerveux est en train de se créer qui changera la façon dont nous percevons le monde. Mais aussi la façon dont le monde change. ‘’…Ses conséquences sont à la fois difficiles à connaître et impossible à sur-estimer…’’.



[1] www.culturalcreatives.org/book.html

A vous de réagir sur ces 2 concepts !

Gil


Mots-clés : Technorati, Technorati, Technorati

Commentaires

Les vidéocasts de la fabrique du futur !

Un cadeau de Denis Failly http://entretiens-du-futur.blogspirit.com/archive/2007/05/29/succ%C3%A9s-des-tables-rondes-du-futur.html pour ceux qui auront le courage de visionner la première vidéo, votre dévoué serviteur commence à s'exprimer à partir d'1'10" mais avant et après il y a des grands de la blogosphère qu'il a aussi capturés... moi je n'y suis allé que pour faire la lessive, laver les carreaux certes numériques et passer la souri sur de nouveaux chantiers... et au passage saluer Yann et François qui sont sur cette vidéo too ! 

1. il me fallait semble-t-il évoquer au moins une fois "la locomotive" qu'est l'anonymat sur le développement de l'internet (eBay et ses qq centaines de millions de clients, Second Life et les 300 univers virtuels avec les avatars qui sécurisent nos projections... comme le dit si bien l'avocat Mr Alain Bensoussan lors du séminaire Publi News du 23 mai (Banques sur internet) mais aussi le rôle de référentiel que sont les commnunautés virtuelles car le tiers de confiance devient la communauté dans laquelle évolue l'internaute...

2. l'innovation ascendante vs tout le reste qu'on observe aujourd'hui avec les architectures participatives qui sont plus distribuées et ouvertes qu'on ne l'avoue...

3. l'innovation c'est aussi "le fruit" d'un travail de co-création qui ne tombe pas seulement de l'arbre mais qui pousse du terrain que l'on fertilise pour que ce dernier porte ses fruits dans son écosystème... c'est la récolte et les bonnes confitures de ces "fruits" de l'innovation qui rend la France et son tissu économique encore plus vif, conquérent, mais aussi attractif et gagnant dans cette compétitivité mondiale ! A en croire nos politiques ont manquerait même de vitamines...

4. et enfin, justement cette fabrique du futur doit mieux penser l'internationalisation de nos entreprises et de leurs processus d'innovation... la fabrique du futur doit rayonner dans l'interstice le plus fin de nos campagnes... mais aussi au delà de nos frontières et pas que l'Europe... bref dans tout ça y'a beaucoup de B-R-Ent et de NNM ;-) car au delà de l'outil et des usages... ce n'est pas tout d'être observateur il faut maintenant être acteur avec les meilleurs techniques (ie intégration des outils et des usages) pour être encore plus voire le plus performant !

Cheers,

Gil

 

 

Y'en a d'autres


QR Code

Widget League 1 France